Une quarantaine d’entrepreneurs de la mode du Grand Ouest sont mobilisés pour fabriquer des masques Made in France disponibles maintenant près de chez vous.

Un réseau de fabrication solidaire

Sur la région Ouest, une quarantaine d’entrepreneurs de la filière mode se mobilise depuis plusieurs semaines pour apporter une solution aux besoins importants de masques de protection.

Hier encore, façonniers, entreprises à marques, entreprises de services et accessoires, de vêtements d’image et professionnels, ces entreprises n’ont pas hésité à bouleverser leur organisation pour participer à cet élan solidaire et citoyen sans précédent. Ce sont 300 salariés tous volontaires, qui sont aujourd’hui mobilisés autour d’un objectif commun : fabriquer des masques pour protéger les Français. 

Des masques à haute performance fabriqués en France

Ces masques alternatifs Made in France ont été approuvés par la Direction Générale de l’Armement, avec un taux de filtration supérieur à 94%.

Ces produits sont fabriqués au sein d’ateliers où les gestes barrières sont appliqués. Chaque masque est intégralement fabriqué par un(e) seul(e) couturièr(e).

Ils sont destinés aux personnes en situation de travail y compris les personnes en contact avec le public. Pour rappel, utilisés en complément des gestes barrières, les masques ont pour objectif de diminuer le facteur de risque de transmission de l’agent infectieux COVID 19.

Soutenir l’économie locale

La présidente de Mode Grand Ouest Sylvie Chailloux précise que la démarche se veut citoyenne et sans marge bénéficiaire. Avec cette production, ce sont 300 emplois dans ces entreprises régionales, regroupant au total 2000 collaborateurs, qui peuvent être préservés au cœur de cette crise sanitaire et économique.

Ces masques sont disponibles en 24 heures, ils sont commandables en ligne sur le site masques-de-louest.fr et il est également possible de venir les retirer directement dans les ateliers qui les fabriquent dans les départements du Maine-et-Loire, Vendée, Loire-Atlantique, Deux-Sèvres, Mayenne, Sarthe, Côtes d’Armor et des Landes.